PRÉSENCE DE LUMIÈRES

Barcelone, Turku: no tengo miedo

Encore l’horreur!  À Barcelone et à Turku.  Nous sommes des millions à clamer qu’il faut mettre fin à ces meurtres en série.  Il faut nommer l’ennemi.  Est-ce si difficile?  C’est l’islamisme politique.  C’est un réseau international de mort. Il faut le combattre sans merci. Il faut le surveiller sans relâche. Il faut tarir son financement.  Il faut contrer sa propagande haineuse, autant dans les lieux d’endoctrinement que sur la toile.  Il faut mettre fin à l’obscurantisme.  Que les Lumières triomphent!
Non, je n’ai pas peur, no tengo miedo.

Laisser un commentaire